Rénovation éco-responsable : redéfinir votre espace, respecter la planète

Rénovation éco-responsable

Publié le : 06 décembre 20236 mins de lecture

Rénover une maison n’est pas un projet qui se fait sur un coup de tête. Il s’agit d’une réflexion de longue haleine qui cherche à maximiser ou à rétablir le confort au sein de votre habitation. Cette rénovation a un coût, mais aussi des bénéfices. La rénovation éco-responsable apparaît alors comme la voie à prendre pour la rénovation de sa maison. En plaçant la considération écologique comme essentielle, cette rénovation est tout autant bénéfique pour la planète que pour votre argent.

La rénovation énergétique, un pilier de la rénovation écoresponsable

Se lancer dans un projet de rénovation de maison écoresponsable a pour but de rendre son habitation dans son ensemble plus en harmonie avec son environnement. Il s’agit de vivre avec, de profiter des apports de son environnement plutôt que de l’exploiter tout en maximisant le confort de ses occupants. Dans ce sens, plusieurs réflexions et solutions existent, dont la question de l’énergie. Les deux piliers pour réduire l’impact de sa consommation énergétique sont de consommer moins et de consommer mieux.

Consommer mieux passe par le choix de ses systèmes énergétiques, notamment de chauffage pour la maison et l’eau. En plus de systèmes performants, il est question de se tourner vers le renouvelable en priorité. Les ballons solaires ou encore les pompes à chaleur sont quelques exemples. Les systèmes plus performants permettent, quant à eux, de consommer moins avec un meilleur rendement et leur capacité de produire beaucoup de chaleur avec peu d’énergie. Il s’agit des chaudières à cogénération, par exemple, qui produisent chaleur et électricité avec le même système.

De plus, consommer moins passe bien évidemment par la performance de l’enveloppe du bâti. Plus vos espaces sont des passoires, plus vos espaces sont grands, plus il faut chauffer. Ainsi, une rénovation des isolants, de la qualité de votre système de renouvellement d’air (VMC double flux) et de vos menuiseries (double vitrage minimum) est essentielle. L’isolation du toit est une priorité en termes de pertes thermiques, puis les murs, les menuiseries et le plancher bas. Pour la taille des pièces, des chambres de 10 à 15 m2 suffisent avec une pièce principale de 20 à 30 m2 par exemple et une hauteur sous plafond aux alentours des 2,5 m.

Les matériaux valorisés pour sa rénovation de maison

Rénover sa maison de manière écoresponsable est aussi une question de matériaux. S’il existait un isolant hyper performant qui réduirait de moitié votre consommation et votre impact en termes de GES, mais que celui-ci était dangereux pour la santé et l’environnement, il n’aurait aucun intérêt. L’objectif de rénover une maison de manière éco-responsable est bien de rendre sa maison plus respectueuse de l’environnement dans son ensemble et pas uniquement au regard de l’énergie, pas uniquement au regard des rejets de GES.

Ainsi, la valorisation de matériaux écoresponsables est une solution pour l’environnement et pour la qualité de l’air au sein de sa maison. Pour les isolants par exemple, les isolants écologiques sont à privilégier comme le chanvre, la laine de mouton, la ouate de cellulose ou encore la fibre de bois. Il existe aussi des isolants recyclés.

En outre, tous ces travaux peuvent aussi se faire à l’aide de professionnels comme lamaisondestravaux.com pour rénover sa maison et optimiser votre projet.

Redéfinir la vie à la maison avec le bioclimatisme

Redéfinir son espace comme un lieu peu consommateur et peu polluant est une étape, mais pour réussir à rénover sa maison de manière écoresponsable, il s’agit aussi de redéfinir vos espaces de vie et de transformer votre habitation en un lieu chaleureux, confortable et en réelle harmonie avec l’environnement. Au-delà de la rénovation de façade, des isolants, des fenêtres, c’est une question de ligne de pensée qui peut se nommer « bioclimatisme ».

Pour ce faire, il existe de nombreuses solutions pour tendre vers cette harmonie et ce compromis idéal entre son habitation et son environnement. Au niveau de l’éclairage et du confort, l’installation d’une véranda peut permettre de profiter de l’éclairage naturel sans consommer. Le positionnement de vos pièces joue aussi, au-delà de leur taille. Redéfinissez vos espaces avec les pièces de vie du côté sud et les chambres du côté est. Si vous avez un jardin, vous pouvez planter un arbre pour réguler les apports de soleil sur vos vitrages.

Il est aussi question de redéfinir son rapport avec son habitation en adoptant des gestes écoresponsables comme installer un système de récupération d’eau de pluie pour le jardin ou la chasse d’eau. Valoriser au maximum l’éclairage naturel, puis l’installation d’ampoules basse consommation est un autre exemple.

L’appel à la domotique en transformant vos espaces en pièces de vie en maison intelligente est aussi une solution pour économiser de l’argent et pour réduire son impact sur la planète. Les systèmes de régulation automatisée de chauffage permettent de régler votre température selon les besoins nécessaires en temps réel.

Rénover un toit-terrasse : le guide complet
Stores bannes à prix réduit : Comment réduire votre facture tout en restant stylé

Plan du site